Petit-déjeuner “Modèles Opérationnels pour les Fonds d’Infrastructure” : Les Temps Forts

13/04/2018

Mirova, EolFI, EPIM, Eiffel Investment Group ou encore SWEN Capital Partners : Finance 3.1 a accueilli des professionnels de fonds d’infrastructure pour son petit-déjeuner conférence « Modèles opérationnels : les 10 must-have de 2018 ». Simplicité et design, import du réel, module de comparaison ou encore dashboards Power BI, nos experts passionnés par la modélisation ont livré leurs meilleures pratiques de modèles opérationnels. Retour sur les temps forts de cette matinée.

Le modèle Kallista Energy

Yan Vidal, Directeur Administratif et Financier, et Lucie Vincent, Senior Financial Analyst, ouvrent la discussion avec le retour sur expérience de Kallista Energy. Ce producteur d’électricité independent, détenu par des fonds Infrastructures gérés par Ardian, détient 35 parcs éoliens gérés et exploités en propre.

« Nous éprouvions des difficultés à modéliser la croissance et les nouveaux projets », témoigne Yan Vidal.

Le business plan de Kallista Energy, très détaillé, complexifiait la traçabilité de l’information et la compréhension des données. Un projet de refonte du modèle a donc été lancé en partenariat avec les équipes Finance 3.1. Les objectifs du projet : « éviter les mises à jour manuelles et les délais ; notre précédent modèle était très lent », explique le DAF de Kallista Energy.

Les 10 must-have des modèles opérationnels

Quels éléments prendre en compte pour la modélisation financière d’un projet d’infrastructure ? L’équipe de Finance 3.1 prend le relai pour présenter les meilleures pratiques de modèles opérationnels.

espace

#1 Simplicité

« Mieux vaut commencer par faire simple… car ça finit toujours par se compliquer », expose Philippe Chazalon, CEO et Co-Fondateur de Finance 3.1.

La simplicité, en particulier en matière de modèles opérationnels, est plus que jamais la sophistication suprême.

espace

#2 Référentiel comptable et modèle

La cohérence entre le référentiel comptable et le modèle est indispensable. « Pensez à l’architecture en amont, afin qu’elle soit cohérente avec votre comptabilité », conseille Léa Bantegnie, consultante en modélisation financière chez Finance 3.1.

Référentiel modèle comptabilité

 

#3 Duplication

Un même modèle peut comprendre plusieurs projets : la tentation de dupliquer une feuille de projet se fait alors souvent sentir. La bonne pratique de Finance 3.1 : se fier à l’automatisation via des macros plutôt qu’à la duplication manuelle pour recâbler les liens directs entre les feuilles. Les macros garantissent davantage de fiabilité et de légèreté au modèle, évitant les erreurs qui peuvent se produire en cas de manipulation manuelle.

espace

#4 Consolidation

Au sein d’un modèle, la construction des onglets reprend en général une structure identique. Afin de simplifier la consolidation, insérer une formule de somme entre une bande début et une bande fin. La formule prendra ainsi en compte toutes les cellules entre les deux bandes. Légère et fiable, cette méthode permet de moduler son portefeuille de parcs à volonté en jonglant avec les onglets présents entre la bande début et la bande fin.

espace

#5 Contrôle de fiabilité

Une fois le modèle construit, la fiabilité est essentielle. Pour cela, construire une feuille de checks peut s’avérer crucial afin de sécuriser rapidement les milliers de ligne d’un modèle – et, ainsi, sécuriser son investissement en temps réel grâce à un système de code couleur permettant de repérer la moindre anomalie.

Modèle de check

#6 Import du réel

« Utilisez VBA et des macros pour importer les données de réel en écrasant les données prévisionnelles dans une nouvelle version du modèle », conseille Clément Galvain, Project Leader chez Finance 3.1. Les données réelles remplacent alors une période jusqu’ici prospective et tous les calculs sont automatiquement indexés sur les dernières années de réel.

espace

#7 Module de comparaison

Afin de comparer un modèle avec sa précédente version, créer des macros générant des restitutions dédiées à la comparaison des modèles (via un Bridge ou autre). Cette méthode représente un important gain de temps et de fiabilité.

Module de comparaison

#8 Design moderne

« Un outil clair et compréhensible facilite la prise de décision et la communication des informations », d’après Maria Makarova, Project Leader chez Finance 3.1. Un design moderne et ergonomique du modèle est essentiel pour hiérarchiser les données et gagner du temps dans la lecture des informations.

Adopter un design moderne

#9 Export automatique

La mise à jour des graphiques ou tableaux Excel d’une présentation PowerPoint peut être très chronophage et laborieuse lorsque les hypothèses d’un modèle sont régulièrement modifiées. Le risque d’oublier une partie des données à mettre à jour dans la présentation support est toujours présent. Afin de vous assurer de l’exactitude des données reprises dans la présentation PowerPoint à tout moment, utilisez un outil d’automatisation tel qu’UpSlide. Le lien entre Excel et PowerPoint reste intact en cas de copie, déplacement ou versioning du fichier, et il suffit d’un clic pour mettre à jour toutes les données provenant d’Excel !

>> Découvrir le lien Excel-PowerPoint d’UpSlide

espace

#10 Dashboards Power BI

L’outil Microsoft Power BI est une bonne solution pour des restitutions en mobilité. Power BI permet d’agréger les données d’un modèle, de les consolider et de les traiter des données de façon graphique. Les dashboards Power BI, ergonomiques et responsives, sont accessibles depuis tous les devices (ordinateur, tablette, smartphone) et mis à jour en temps réel.

Dashboards Power BI

>> En savoir plus sur Power BI

Et vous, quels sont vos must-have de modélisation ?